Rupture du vaccin bovin contre la teigne Bovilis Ringvac

Teigne généralisée chez un jeune bovin immunodéprimé (IPI vis-à-vis de la BVD).

© Anne Bourgeois

Médicament

L'Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) a alerté, le 15 septembre, sur une rupture d'approvisionnement, à compter d'octobre, du vaccin pour bovins Bovilis Ringvac ND* (Intervet étant titulaire de l'AMM), en raison d'un « arrêt de la fabrication en sous traitance ».

La rupture sera de longue durée, prévient l'agence, et la date de retour est indéterminée.

Pas d'autres vaccins autorisés en France

Ce vaccin est indiqué pour l'« immunisation active des veaux et bovins à risque d'infection, ou des veaux et bovins atteints de dermatophytose due à Trichophyton verrucosum ». « La vaccination prophylactique réduit les signes cliniques de la teigne due à Trichophyton verrucosum tandis que la vaccination thérapeutique permet une guérison deux fois plus rapide des animaux exprimant déjà les signes cliniques de la maladie », explique l'ANMV.

L'agence précise qu'il n'y a pas d'autres vaccins autorisés en France avec la même indication.

Une ATU disponible

Elle a d'abord signalé, le 15 septembre, qu'il y avait un recours potentiel, sous réserve de disponibilité et sur demande d'importation auprès d'elle, à un vaccin autorisé dans un autre pays européen dont, notamment, Trichoben ND** (laboratoire Kernfarm).

Depuis, l'ANMV a actualisé, le 28 septembre, ses solutions alternatives en informant qu'elle avait accordé, le 23 septembre, à l'exploitant Ceva SA, une autorisation temporaire d'utilisation pour Trichovac LTF 130 ND*** (fabricant : IDT Bilogica GmbH).

« Compte tenu de la durée de cette rupture et sa criticité pour la filière veaux de boucherie, l'ANMV poursuit la recherche de solutions alternatives durables qui feront l'objet d'une communication ultérieure », précise-t-elle. M.J.

* Principe actif : Trichophyton verrucosum, souche LTF-130 atténuée, supérieur ou égal à 9 x 106 et inférieur ou égal à 21 x 106 micronidies viables.

** Trichophyton verrucosum, souche Bodin 1902 : min. 3,125 x 106 - max. 18,75 x 106 CFU. Temps d'attente recommandé, viandes et abats 14 jours.

*** Tricophyton verrucosum, souche LTF 130, 2 x 107 - 6 x 107 micronidies vivantes atténuées par millilitre.

Article paru dans La Dépêche Vétérinaire n° 1541

Envoyer à un ami

Password lost

Reçevoir ses identifiants